Meilleures ventes

Nouveaux produits

Information

Nos magasins

Nos magasins

Tabac Bar Brasserie Café des 2 gares

Pipes

FABRICATION DE PIPES : Préserver la tradition

Chacom sélectionnes le bruyère parmi les plus belles loupes du bassin méditerranéen. Issus de cette racine, les ébauchons sont découpés et étuvés. Cette préparation préalable joue un grand rôle pour le goût de la future pipe.

Une fois triés, les ébauchons sont séchés naturellement pendant 1 an sur de...

FABRICATION DE PIPES : Préserver la tradition

Chacom sélectionnes le bruyère parmi les plus belles loupes du bassin méditerranéen. Issus de cette racine, les ébauchons sont découpés et étuvés. Cette préparation préalable joue un grand rôle pour le goût de la future pipe.

Une fois triés, les ébauchons sont séchés naturellement pendant 1 an sur des claies et régulièrement retournés dans le séchoir, l'un des derniers au monde. Après calibrage, les différentes phases de la fabrication sont assurées par les maîtres pipiers.

- LE CALIBRAGEA l'aide d'une scie circulaire, l'ouvrier donne aux ébauchons une hauteur et une épaisseur uniforme selon la grosseur de la pipe à produire.

- L'ÉBAUCHAGEL'ébauchon est maintenu dans une gueule de loup centrifuge et tourné pour mettre en forme le foyer et les deux tiers supérieurs du fourneau.

- LE VARLOPAGEC'est le tournage de la tige, l'ébauchon devient une ébauche.

- LE FRAISAGELe fraisage consiste à enlever, à l'aide d'une fraise à lames multiples, l'excédent de bois se trouvant entre le foyer et la tige.

- LE RÂPAGELa fraise n'a pu ôter, à la base du fourneau, les coins arrières qui forment un petit bec inaccessible à la machine. Ils seront éliminés par la râpage. Maintenant, l'ébauche est devenue une tête.

- LE PERÇAGEC'est une opération délicate. La tige de la pipe est approchée de la mèche d'une perceuse horizontale. La mèche, constamment graissée, doit déboucher très précisément dans le fond et le centre du foyer.

- LE CHOIXLa tête de la pipe ayant sa forme définitive passe entre les mains d'un choisisseur qui fait le tri entre les différentes qualités. On distingue neuf choix  de qualité différents qui conditionnent le prix de la pipe et ses éventuelles finitions. On dit qu'un choisisseur ne trouve qu'une ou deux têtes de pipe exceptionnelles dans sa vie.

- LE MONTAGELe montage assure l'ajustement du tuyau à la tête. Il consiste en trois opérations : perçage de la pipe,  tournage du floc, puis montage et réparage des 2 parties, c'est à dire mettre à niveau la tige et le tuyau par émerisage. A partir de cette opération, on l'appellera une pipe.

- LE POLISSAGELe polissage est l'opération la plus délicate et la plus importante exigeant une grande virtuosité. Il consiste, pour les têtes et les tuyaux, en plusieurs passages sur les plaques feutrées recouvertes de toile abrasive tournant à grande vitesse, à donner à la pipe sa forme finale.

- LE BADIGEONNAGELe badigeonnage ou mise en couleur, au pinceau ou à l'aide d'un tampon, donne une couleur aux pipes. On effectue ensuite un léger brûlage à la flamme, le flambage, pour fixer le colorant.

- L'ÉCLAIRCISSAGEAprès séchage, c'est l'éclaircissage qui consiste à passer les pipes sur des rouleaux de cretonne, afin d'obtenir une teinte uniforme sur l'ensemble de la tête et faire ressortir la couleur finale.

- LE MARQUAGE : Les pipes teintées peuvent être cirées ou vernies. Reste enfin le marquage avec notamment la marque du fabricant, le nom de la série, la référence du modèle. Après une dernière vérification et un léger lustrage (coup de fion), elles sont enfin mises en boites pour être expédiées dans le monde entier.

 14-MARQUAGE.jpg

 

Détails

Pipes Il y a 11 produits.

Sous-catégories

  • Pipes

    CONSEILS AUX FUMEURS A PIPE

    Vous venez d'acquérir votre nouvelle pipe Chacom. Grâce à son procédé unique de séchage naturel, votre pipe est bonne à fumer dès maintenant ; ne la culottez surtout pas avec de l'alcool ou autre produit, fumez la lentement, sans la chauffer, laissez la reposer et bientôt votre pipe sera à votre goût.

    Utilisez toujours une pipe froide, l'idéal étant de fumer une pipe une seule fois par jour, avec le même tabac, pour qu'elle vous restitue le meilleur de l'arôme. Sélectionnez votre tabac ni trop sec, ni trop humide, remplissez le foyer par pincées successives en tassant légèrement la première et fermement les dernières.

    Allumez votre pipe, de préférence avec une allumette ou un briquet à flamme dure, sur toute la surface du tabac. Fumez votre pipe lentement pour obtenir une fumée douce sans chauffer la pipe. En cas de surchauffe, laissez la refroidir ; vous pouvez la rallumer tant qu'elle n'est pas froide. Fumez toujours votre pipe jusqu'au bas du foyer. Une pipe moyenne dure environ 40 minutes. Votre pipe terminée doit être aussitôt vidée de ses cendres et restes de tabac. Ne tapez jamais votre pipe sur un objet dur, laisser refroidir votre pipe la tête en bas.

    Une pipe propre sent toujours bon, il faut donc l'entretenir après chaque utilisation. Retirez le tuyau en le tournant toujours dans le sens des aiguilles d'une montre, nettoyez tige et tuyau avec la mèche absorbante.
    Gardez votre pipe sur un râtelier ou dans sa housse d'origine.
    Régulièrement entretenue, votre pipe sera votre meilleure compagne pour savourer votre tabac préféré.

     IMPORTANT : L'utilisation des briquets "Jet Flamme" est déconseillée pour les pipes et nous ne pouvons pas prendre en garantie les dommages occasionnés par l'usage de ce genre de chalumeau.

    CULOTTAGE :

    Un culottage s'obtient en fumant sa pipe de façon lente et posée, plus encore qu'à l'ordinaire. Une pipe mal culottée ne se récupère pas et donne un goût dur au tabac.

    Pour fumer une nouvelle pipe Chacom, il est important de protéger le foyer par une couche de carbone, car une bruyère non traitée comme il se doit peut brûler, aussi ne faut-il remplir les dix premières pipes qu’à moitié, les fumer lentement et jusqu’au dernier brin de tabac afin que le carbone se dépose dans le fond du foyer.

    Laisser se reposer très souvent les pipes neuves, ne jamais les fumer plus de deux fois par jour et surtout pas de culottage artificiel. Jamais d’alcool ou autres liquides. Ensuite, progressivement, la pipe sera bourrée jusqu’à ce que le foyer soit entièrement carbonisé. Au bout du compte, le culot ne doit pas dépasser 1 à 2 mm.

     

    ANATOMIE DE LA PIPE                                                                        LES FILTRES

    PIPE%20anatomie.jpg fILTRES_2.jpg

  • Accessoires pipes
Résultats 1 - 11 sur 11.
Résultats 1 - 11 sur 11.