HON LIK, DIRECTEUR R&D DE FONTEM VENTURES,

L'HOMME QUI A INVENTE LE VAPOTAGE

Sans Hon Lik, le monde de la cigarette electronique ne serait ps ce qu'il est aujourd'hui. Né en septembre 1951, Hon Lik crée la première version de ce produit en 2001.

Au départ, l'invention de Hon Lik était assez différente de ce que nous connaissons aujourd'hui. Au lieu de chauffer le produit, l'appareil originel de Hon Lik fonctionnait grâce à un élément piézoélectrique à ultrason. Il était plus gros et plus encombrant que les cigarettes eletroniques auxquelles les vapoteurs sont aujourd'hui habitués, mais c'était une vraie révolution.

"En 2001, j'ai conçu un système qui fonctionnait sur la vaporisation par ultrason mais les gouttelettes produites étaient trop grosses pour ressembler à de la fumée de tabac. Cette technologie est utilisée entre autres dans certains humidificateurs d'intérieur : elle consiste à faire vibrer un diaphragme métallique dans un liquide à une fréquence ultrasonique, afin de créer des micro-gouttes qui ensuite, au contact d la température ambiante, forment une espèce de vapeur froide." (interview en 2013. Sciences & Avenir)

Avec le temps, l'idée de Hon Lik fut affinée, et un dispositif plus petit et plus pratique utilisant un élément chauffant fut breveté en Chine en 2003. En 2004, les cigarettes eletroniques furent lancées sur le marché pour la première fois par l'entreprise chinoise Ruyan, pour laquelle travaillait Hon Lik. En 2005, Ruyan commença à exporter des cigarettes electroniques en dehors de Chine, et en 2007 elles pénétrèrent le marché américain.

En 2013, Hon Lik a rejoint le groupe Fontem Ventures, à la direction du département R&D. "Ma vraie passion, comme beaucoup d'inventeurs, c'est de poursuivre mes recherches et d'améliorer ce que j'ai initié en 2001, avec blu", a-t-il déclaré à The Guardian (2013).